AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Never trust an atom, they make up everything. — Groot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marvel - Admin.

Peter B. Parker

Voir le profil de l'utilisateur

Ta tête : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_otq3zw1oqH1w0h8k2o1_250
Pseudo : Kuroro
Crédits : Kuroro
Messages : 149
Feat : Tom Holland
Univers : Marvel - Spiderman
Schizo : The legend of...
Le bazar : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_inline_oxf23fTGLN1qb1uce_250


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyMer 12 Juin - 13:49

Never trust an atom, they make up everything. — RP libre

Au fond de lui, Peter avait ce trou béant qui ne cessait de grandir. Peu importe combien il essayait de le combler, le jeune homme savait qu’il ne pourrait. Il avait besoin de se souvenir, de savoir qu’il était pour comprendre cette chose qui lui manquait. Dans sa quête de mémoire, l’adolescent espérait du plus profond de son coeur rencontrer une personne capable d’effacer son amnésie d’un battement de cil, mais, malgré le nombre fou de personnages extravagant qu’il croisait, personne n’était dans la capacité de faire une telle chose. Après tout, son amnésie, elle lui était propre, et faisait partie de lui. Il était la seule personne qui pourrait l’aider à s’en guérir, et ceux, seulement avec le temps. En vain, il poursuivait cette quête d’identité. Un jour, peut-être, croiserait-il quelqu’un qui le reconnaitrait et qui aurait la gentillesse de lui expliquer qu’il était, et pourquoi la seule chose, qu’il avait conservé de sa vie d’avant, était un costume étrange, rouge et bleu, avec une araignée trônant en son centre.

Contrairement aux autres habitants de Virtualcreed, Peter ignorait totalement d’où il venait, et depuis quand il était arrivé sur cette île. Aussi, il avait fini par se dire qu’il avait peut-être tout simplement toujours vécu et habité ici. C’est sans doute pour ça qu’il ne fut en rien choqué d’apprendre qu’il avait un appartement dans une résidence d’étudiant, et un compte en banque avec un peu d’argent dessus. S’il était loin d’être riche, Peter avait quelques économies qui lui avait permit de manger les deux premiers jours. Ensuite, il avait du, tant bien que mal, se trouver un petit travail qui lui permettrait de vivre sans pour autant manquer le lycée. Après tout, il avait promit qu’il ne quitterait pas le lycée avant d’être diplômé. Enfin, c’est ce qu’il aimait se répéter. En réalité, Peter ignorait à qu’il aurait pu promettre quelque chose. Avait-il seulement une personne qui se souciait de lui et qui voulait son bien ? Depuis son réveil, il vivait comme un orphelin, devant se débrouiller seul, alors peut-être qu’il l’avait toujours été, après tout.

Finalement, au bout d’une petite semaine à rationner l’argent qui lui restait pour avoir de quoi se nourrir, Peter avait fini par trouver un petit boulot au glacier de la ville. Certes, il n’envisageait pas réellement « vendeur de cône glacé » en vocation, mais en attendant de finir ses études, c’était une solution comme une autre pour survivre. De plus, son patron s’était montré très généreux en acceptant de lui payer un petit acompte sur son salaire qui lui permettrait de tenir jusqu’à la fin du mois. Ainsi, après les cours, et les jours où il n’allait pas au lycée, on pouvait croiser Peter Benjamin Parker derrière son comptoir, un livre de cours et des cahiers ouverts devant lui. Normalement, il n’avait pas réellement le droit de faire autre chose pendant ses heures de service, mais là encore, compréhensible, son patron avait accepté de le laisser faire ses devoirs entre deux commandes.

Ce jour là, c’était de la physique. Le nez plongé dans ses études, le jeune homme n’entendit presque pas la clochette retentir quand un client pénétra dans le magasin. Doucement, il releva la tête, fermant d’un geste de la main ses cahiers, et affichant un sourire éclatant. Peut-être, sait-on jamais, qu’un jour quelqu’un qui le connait franchirait le seuil de cette porte, et viendrait l’aider dans sa quête d’identité.

« Bonjour ! Je peux vous aider ?  »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marvel

Groot

Voir le profil de l'utilisateur

Pseudo : Groot
Crédits : Groot
Messages : 38
Feat : David Mazouz
Univers : Marvel


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyMar 18 Juin - 1:28

ft. Peter Parker
Never trust an atom, they make up everything
Alors c'était donc ça « la nouvelle réalité »... un monde au nom de VirtualCreed.
Ici, rien n'est comme avant : pas un vaisseau ne trace dans le ciel, pas une race extra-terrestre ne semblerait pouvoir débarquer d'une autre galaxie pour détruire cet endroit. Non, ici, rien de tout ça. Pas de responsabilités, pas d'enjeux...C'est terminé tout ça ! Place à une vie plus paisible, dîtes « normal », peut-être un peu plus ennuyeux pour certains, ou bien carrément révélatrice pour d'autres : de nouveaux horizons ! Oui, c'est ça ! Il fallait voir de nouveaux horizons...Ou bien au contraire, rester attaché à ce qui semblait – désormais – effacé.

S'il y en bien un à qui cette vie semblait ne pas trop déplaire, il s'agissait bien de Groot : une vie d'adolescent, assez libre de faire ce qu'il souhaite, sans que personne ne lui dise « Non, Groot ! », « Ne touches à rien, Groot ! », « Surveilles ton langage, Groot ! », « Ranges ta chambre, Groot ! »... Ici, il avait l'impression d'être complètement paumé, mais à la fois, totalement libéré de certaine contrainte qui l'empêchait parfois de s'amuser : ses responsabilités de « héros » ou de « co-héros ». Maintenant, il pouvait passer autant de temps qu'il le souhaitait sur son écran de jeu vidéo, ou bien avec un casque sur les oreilles, sans qu'une menace intergalactique l'oblige à tout abandonner. Bon, il y avait encore certains inconvénients à cette nouvelle vie : comme cette école à laquelle il se rendait assez régulièrement sans vraiment savoir pourquoi... Oui, finalement, ce n'était pas si mal les batailles intergalactiques à côté des cours de mathématique, ou bien d'Histoire. Groot se laissait entraîner dans cette nouvelle vie, l'amenant parfois dans des endroits qu'il n'aurait jamais cru exister, un jour.

« Bonjour, je peux vous aider » Surgit une voix, provenant d'un type là-bas, un large sourire sur le visage. Groot observa les lieux, une fois de plus sans vraiment savoir pourquoi il s'y était rendu, mais il y avait comme une odeur assez particulière, pas vraiment désagréable, mais difficile à identifier. Après avoir inspecté le plafond, Groot reposa son attention sur le garçon : l'observant comme une bête curieuse.

- Ouais, peut-être bien...Dit-il, avant de jeter un nouveau coup d’œil aux alentours, l'air un peu perplexe. Son regard bascula de nouveau sur le garçon, ou plutôt sur le badge qu'il portait : Peter Parker.

- Mais...Qu'est-ce que je suis censé te demander, Peter ? Demanda Groot, approchant de la vitrine derrière laquelle était exposé toute une gamme de crème glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Marvel - Admin.

Peter B. Parker

Voir le profil de l'utilisateur

Ta tête : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_otq3zw1oqH1w0h8k2o1_250
Pseudo : Kuroro
Crédits : Kuroro
Messages : 149
Feat : Tom Holland
Univers : Marvel - Spiderman
Schizo : The legend of...
Le bazar : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_inline_oxf23fTGLN1qb1uce_250


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyMar 18 Juin - 14:06

Never trust an atom, they make up everything. — Groot & Peter

Le jeune homme qui venait de franchir la portait semblait à peine plus jeune que Peter, avait l’air totalement perdu. Il était arrivé, une fois, que Peter rencontre une jeune femme qui avait vécu presque toute sa vie au sommet d’une tour et qui ne semblait pas connaitre grand chose à ce qui l’entourait. Une autre fois, encore, ce fut un individu, qui prétendait dur comme faire qu’il était en réalité une voiture, qui avait franchit la porte du magasin à la recherche de ce qu’il appelait du carburant. En seulement deux semaines seulement, Peter avait vu tellement de situation improbable que de croiser un adolescent dans un glacier était peut-être ce qui l’étonnerait le plus à la fin de la journée. Enfin, il vivait une situation qu’il aurait pu qualifier de ‘normale’.

L’adolescent sembla examiner chacun des recoins de la pièce, répondant brièvement à la question que Peter avait posé, pour la forme. En réalité, cette phrase, le jeune homme la répétait au bas mot une bonne vingtaine de fois par jour, au minimum. Chaque fois qu’un client entrait, il était tenu de lui proposer son aide. Comme-si choisir un parfum de crème glacé était la chose la plus difficile à faire. Il attendit patiemment que le jeune homme finisse de l’ausculter, légèrement surprit en entendant son prénom, avant de se rappeler du badge épinglé à sa chemise. Ca aussi, c’était totalement inutile. La plus part des clients se contentait de grogner un nom de crème glacé, pestant contre l’attente quand il y avait du monde, et allait s’assoir à une table sans se soucier du vendeur qui, pourtant, méritait bel et bien un bonjour, un s’il vous plait, et un merci.

« Et bien nous vendons des crèmes glacées. Je peux donc vous proposer de vous servir une glace. On fait aussi des gaufres, pour aller avec, si vous souhaitez une boule de glace par dessus. On propose une très grande variété de parfum qui ont sont tous fait maison. »

Le jeune profita d’un temps de pause dans son discours pour ranger ses cahiers sous le comptoir, afin de pouvoir servir les glaces sans abîmer son livre de physique. S’il avait fait une tâche dessus, son prof lui en aurait sûrement voulu et fait payer en le collant jusqu’à la fin de l’année. Toujours souriant, il reprit.

« En ce moment, les parfums Cookies et Barbe à Papa font fureur. Si vous voulez quelques choses de plus classique, on a aussi une très bonne glace au chocolat et celle à la vanille a beaucoup de succès au près des plus jeunes. On a aussi des parfums fruités, comme la fraise, ou la mangue. Je vous conseille celle au melon. Ça n’a pas l’air, mais elle est vraiment bonne ! C’est la saison idéale pour ce genre de glace. »

A mesure qu’il nommait des parfums, Peter montrait du doigt les cuves contenant la glace. Il avait au total plus d’une cinquantaine de choix sur la carte des glaces, et il savait combien cela pouvait être difficile de choisir par fois ! Cependant, n’étant pas tout à fait sûr que son client était ici pour les sucreries, il ajouta au cas où.

« Et sinon, je peux aussi vous indiquer le chemin, si vous êtes juste perdu. »

Main Street était une allée très longue, et il n’était pas surprenant de voir des gens entrer dans le magasin seulement pour demander leur chemin. C’est ainsi qu’il avait fait la connaissance d’un duo étrange prétendant être un épouvantail et un lion à la recherche d’un cordonnier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marvel

Groot

Voir le profil de l'utilisateur

Pseudo : Groot
Crédits : Groot
Messages : 38
Feat : David Mazouz
Univers : Marvel


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyMar 18 Juin - 19:59

ft. Peter Parker
Never trust an atom, they make up everything
Des crèmes glacées ? Des gaufres ? De quoi laisser Groot encore plus perplexe, mais à la fois il avait cette drôle de sensation dans la bouche, comme ces nombreuses fois où il ne pouvait s'empêcher de se jeter sur toute cette nourriture, à la fois nouvelle, mais qu'il consommait comme s'il en avait toujours eu l'habitude : alors peut-être que ses journées étaient rythmé des nombreuses habitudes dont-il n'avait pas encore conscience, ou peut-être...en fait, il n'en savait rien.

Cookie, Barbe à Papa,  Chocolat, Vanille, Fraise, Mangue, Melon...Groot suivait du regard chacune des glace que le garçon montrait du doigt. Groot n'avait pas vraiment souvenir d'être venu pour manger ces « glaces », mais maintenant comment résister...
Indiquer le chemin ? Groot redressa la tête, affiche une expression étrange : pourquoi demanderait-il le chemin ? Il l'avait déjà fait en se réveillant dans ce monde et personne n'avait été capable de lui répondre...toute manière, les gens étaient tout aussi paumé que lui dans cette ville, sauf peut-être quelques-uns qui paraissait savoir parfaitement où ils allaient...
Groot secoua la tête, avant de jeter un dernier coup d'oeil sur la vitrine ;

- Va pour une glace... Dit-il, sans réelle conviction. Je veux celle-là...celle-là...celle-là...et celle-là. Ah ! Et celle-ci...et peut-être aussi celle de là-bas, à droite ! Il reprit, tapotant chacun de ses choix avec son doigt sur le verre de la vitrine.Et puis, celle-là....ici et là-bas à gauche... y a aussi celle-là en vert ! Et va aussi pour l'une de tes gaufres.

Groot se lança dans l'inconnu, n'hésitant pas sur le choix : puisqu'il y en avait, alors autant les utiliser. En effet, il ne commanda pas loin de chacune des crèmes glacées présentées derrière la vitrine. Groot attendit qu'on le serve, sans vraiment comprendre concrètement ce qu'il venait de commander. Il laissa le garçon travailler et balaya son regard à travers les lieux.

- Et toi, tu vas prendre quoi ? Il lui demanda, longeant le comptoir d'une main baladeuse avant de saisir discrètement ce que – quelques minutes auparavant – le garçon s'était empresser de ranger. Des « cahiers », comme ceux qu'il pouvait voir à l'école et qui parfois remplissait son sac bandoulière qu'il ne cessait de se trimbaler. Groot feuilleta le cahier, attendant sa commande, grimaçant devant toutes ses pages.
Revenir en haut Aller en bas
Marvel - Admin.

Peter B. Parker

Voir le profil de l'utilisateur

Ta tête : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_otq3zw1oqH1w0h8k2o1_250
Pseudo : Kuroro
Crédits : Kuroro
Messages : 149
Feat : Tom Holland
Univers : Marvel - Spiderman
Schizo : The legend of...
Le bazar : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_inline_oxf23fTGLN1qb1uce_250


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyVen 28 Juin - 21:51

Never trust an atom, they make up everything. — Groot & Peter

Malgré son air perdu, le jeune homme ne semblait pas chercher son chemin, mais plutôt chercher à comprendre ce qui se présentait devant lui. De tout évidence, cet adolescent n’avait jamais mangé de crème glacé de sa vie ! Au fond de lui, Peter ne put s’empêcher d’avoir un petit pincement au coeur à cette pensée. Après tout, une bonne crème glacé au bord de la piscine avec ses amis, c’est ce qu’il y a de mieux dans la vie d’un enfant. Ou presque du moins. Enfin, ça, le vendeur ne faisait que de le supposer. N’ayant aucun souvenir de son enfance, Peter n’avait en réalité aucune idée de s’il avait déjà eu ce privilège ou non. Il supposait seulement que cette sensation de joie au fond de lui en y pensant était basée sur des souvenirs, et pas seulement une quelconque publicité qu’il aurait vu un jour à la télé.

Rigoureusement, Peter attrapa son calepin et nota les parfums de glace à mesure que l’adolescent les montraient. S’il avait eu de la compassion pour lui, lorsqu’il compta le nombre de petite coupelle qu’il devrait remplir, Peter la perdit totalement. Il commençait à comprendre pourquoi certains parents n’aimaient pas laisser le choix à leurs enfants. Quand le jeune homme eut enfin fini de passer commande, le lycéen attrapa les coupelles et commença à les disposer sur le comptoir petit à petit à fin de les remplir, pendant que la gaufre était préparé en cuisine. Il en était presque à la moitié quand l’adolescent lui demanda soudainement ce que lui allait prendre. Il fallut quelques secondes à Peter pour comprendre le sens de cette question, qui le dérouta légèrement.

« Moi ? Et bien… Je travaille ici, donc je ne mange pas de glace. »

Avait-il répondu alors qu’il avait reprit le remplissage des coupelles. Il avait presque fini quand cette fois, ce fut son regard qui fit attirer par les mains du jeune homme. Il tenait son cahier de physique. Le même cahier qui était rangé bien sagement sous le comptoir quelques instants au paravant. Sachant très bien que le client est roi et qu’il a toujours raison, Peter soupira légèrement en vérifiant que son cahier avait bien disparu de son emplacement avant de poser ses ustensiles.

« Ou peut-être que si. Finalement. J’aimerai beaucoup récupérer mon cahier de physique, si ça ne te dérange pas. Sauf si, bien sûr, tu tiens vraiment à découvrir ce qu’est véritablement la physique, passer les idioties qu’on apprend au collège. »




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marvel

Groot

Voir le profil de l'utilisateur

Pseudo : Groot
Crédits : Groot
Messages : 38
Feat : David Mazouz
Univers : Marvel


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptySam 29 Juin - 0:10

ft. Peter Parker
Never trust an atom, they make up everything
Sans doute, y avait-il encore quelques « petits détails » à éclaircir dans la tête de Groot : comment ça ? Travailler dans une boutique de crème glacée et ne même pas pouvoir en manger ? Il trouvait ça ridicule...et ne comprenait pas vraiment la « logique » dans cette histoire. Il leva un instant les yeux du cahier : c'était comme travailler à la salle d'Arcade et ne pas pouvoir jouer à tous les jeux...Le principe était vraiment bizarre, mais Peter semblait trouver ça normal : en tout cas, il ne semblait pas vraiment s'en plaindre. Groot haussa les épaules, secouant légèrement la tête comme pour passer à autre chose : au contenu de ce cahier par exemple.

Groot parcourait les pages, sans en saisir le moindre sens : là aussi, c'était bizarre ! En tout cas, Peter semblait assez attaché à ce cahier...Comment avait-il appelé ça ? De la « physique » ? Hey, minutes...ce mot semblait soudainement familier à Groot. Mais bien sûr, le collège. Il acquiesça d'un bref hochement de tête, presque absorbé à son souvenir avant de revenir au moment présent. Il reposa le cahier, sans faire d'histoires, après tout à quoi bon persister...c'était un tas de trucs et de choses qui avait seulement le don de l'ennuyer.

- Des idioties ? C'est peu d'le dire...c'est vraiment, vraiment merdique le collège ! Reprit Groot, s'approchant des quelques coupelles que Peter lui avait déjà présenté sur le comptoir. Groot saisit la première qui lui passa sous la main, l'observa d'un air des plus septique avant de commencer la dégustation. Un enfourna une bonne cuillère dans la bouche, grimaça sous le froid qui lui gelait les dents. Woooo... Il ne pu s'empêcher de frissonner. Ch'est ch'uper 'rroiiiid... Il ajouta la bouche entrouverte, ne sachant plus vraiment s'il devait recracher ou bien avaler la bouchée qu'il tentait de retenir avec sa langue. Du coup, il avala la cuillerée de glace, sentant comme une boule froide lui traverser la gorge, jusque là ressentir dans son ventre.
Pendant un instant, il semblait porter une expression assez sévère, avant de finalement se radoucir et afficher une petite moue assez satisfaite.
- Ça se laisse manger... Il conclut platement, avant de replonger une autre cuillère dans sa bouche.

- Et pourquoi tu fais ch'a ? D'la Phych'ique ? Il demanda, la bouche pleine, tandis qu'une autre cuillère tout aussi pleine attendait déjà son tour. Ch'a te ch'ert à quoi.... (Il avala sa bouchée.) ...Toi aussi tu fais des choses sans savoir pourquoi ?


ps: te rattraper de quoi ? C'est niquel ! ^^ Te fait pas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
Marvel - Admin.

Peter B. Parker

Voir le profil de l'utilisateur

Ta tête : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_otq3zw1oqH1w0h8k2o1_250
Pseudo : Kuroro
Crédits : Kuroro
Messages : 149
Feat : Tom Holland
Univers : Marvel - Spiderman
Schizo : The legend of...
Le bazar : Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Tumblr_inline_oxf23fTGLN1qb1uce_250


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyJeu 4 Juil - 14:41

Never trust an atom, they make up everything. — Groot & Peter

Le jeune homme attendit quelque instant avant que l’adolescent ne sorte de ses pensées. Il témoignait d’une grande curiosité mais visiblement le mot ‘physique’ avait fait disparaitre toute trace d’intérêt quant à l’objet qu’il venait de reposer sur le comptoir. Délicatement, Peter récupéra son cahier pour le ranger à nouveau. Non, décidément, il ne tenait vraiment pas à recevoir la même punition que le dernier qui avait osé ‘oublier’ ses affaires dehors, sous la pluie. Visiblement, le jeune homme qui se tenait devant Peter n’était pas réellement du genre très attiré par ses études. Quelque part, l’ancien Avengers pouvait le comprendre. Après tout, lui aussi, parfois, il aimerait être ailleurs que dans une salle de classe, et quelque chose en lui, lui laissait entendre que lui aussi, il avait eu un moment où il ne supportait plus le collège. Un peu comme un souvenir qu’il essayait d’attraper en vain.

« C’est vrai. Le collège, c’est pas facile, et c’est long mais le lycée, c’est mieux. »

Dit-il en reprenant son service. Il lui restait encore des glaces à présenter, et une gaufre à récupérer en cuisine. De son côté, le jeune avait déjà attrapé une coupelle avant de mettre une cuillère de glace non sans hésiter dans sa bouche. Observant l’adolescent découvrir pourquoi on appelait une crème glacée ainsi, Peter du se retenir de sourire. C’était toujours amusant de voir quelqu’un manger pour la première fois quelque chose d’aussi froid. Pourtant, généralement, les clients devaient très vite des habitués. Il faut dire que le fait d’avoir des glaces faites maison jouer beaucoup dans la balance. Les gens préféraient de loin le véritable goût d’une glace à la fraise plutôt qu’une abomination chimique qui ne faisait que de l’imiter de très loin.

« On a les meilleurs glaces de l’île, elles ont tendance à rendre accro. »

Se contenta simplement de répondre Peter, posant sur le comptoir ce qu’il manquait à la commande. Il attrapa ensuite ses ustensiles pour les nettoyer rapidement alors que l’adolescent, toujours démontrant une grande curiosité, l’interrogea sur la physique. En réalité, Peter aurait pu se contenter d’ignorer la question, ou de répondre quelque chose de bateau comme ‘parce que l’école, c’est important’, mais ça aurait été très hypocrite de sa part. Après tout, lui aussi n’était encore qu’un adolescent qui râlait quand lui demandait de faire une dissertation, alors qui était-il pour se montrer moralisateur ? Non, ce n’était définitivement pas son genre.

« Bonne question. Je pense qu’on fait tous des choses sans savoir pourquoi, juste parce qu’on nous y oblige. Seulement, je te mentirai si je te disais que je n’aimais pas la physique. C’est passionnant quand tu l’étudies en dehors de l’école. C’est vrai que le collège, c’est ennuyant, et puis au lycée, on te montra des choses plus intéressante, mais tu auras pas forcément plus envie d’écouter. Par contre, tout seul, chez toi, tu peux t’intéresser à ce genre de chose. C’est utile dans la vie de tous les jours. »

Et ouais, Peter Parker, tu viens vraiment de dire à un gamin que l’école sert à rien, et que la physique, c’est top. Si tu voulais le convaincre d’arrêter l’école, tu as réussi. Se sermonna-t-il mentalement avant de reprendre.

« Par exemple… Tu connais Space Invaders ? C’est un jeu un peu ringard des années soixante-dix, quatre-vingt. Dedans, tu es un petit vaisseau qui se bat contre des Aliens, et bah grâce à la physique on peut théoriser et construire de véritable vaisseaux spatiaux. C’est vraiment génial ! On pourrait même, peut-être, un jour, aller aussi vite que la lumière, et ça, ça serait trop cool. Ou peut-être inventer quelque chose qui permettrait de se téléporter. Plus besoin d’aller jusqu’à la cuisine quand tu as faim, tu aurais juste à te téléporter ! »

Enfin, tout ça, c’était pas réellement ce qui passionnait le plus Peter, mais c’est sans doute ce qui gagnera le plus facilement l’intérêt d’un gamin un peu réticent avec les matières scolaires.

« Mais c’est sur que c’est pas à l’école que tu apprendras tout ça… Enfin, le collège sert quand même à quelque chose. Si tu as une carte de lycéen, tu peux avoir des promotions ici et dans d’autres boutiques de la ville. Selon le montant de ta commande, tu peux avoir jusqu’à trente-cinq pour-cent de réduction, et ça, c’est vraiment cool, ça te permet de manger des glaces pour un prix abordables. »




P.S. : Enfaite, j'ai l'impression de ne pas te donner beaucoup de matière à répondre, j'espère que ça ira quand même ! minicoeur
P.S. 2 : Et oui, j'ai bien supprimé accidentellement ma réponse précédente, mais je l'ai encore, je la remets toute suite ! carton

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marvel

Groot

Voir le profil de l'utilisateur

Pseudo : Groot
Crédits : Groot
Messages : 38
Feat : David Mazouz
Univers : Marvel


Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. EmptyDim 7 Juil - 14:24

ft. Peter Parker
Never trust an atom, they make up everything
Le « lycée » ? Parce qu'il y avait une suite après le collège ? Bordel de chiotte ! Mais pourquoi subir tout ça ?
Ceci dit, Peter laissait croire en quelque chose de « meilleur » au lycée, il n'alla pas plus loin dans les explications, mais Groot resta assez perplexe quant à cette idée : il préféra largement se noyer à travers toutes ces glaces, s'habituant peu à peu à ce froid qui agressait ses dents à chaque cuillerée et profitant pleinement des parfums qui finissaient par habiter complètement son palais.

Les meilleures glaces de l'île ? En effet, il n'y avait trop rien à redire. D'ailleurs, Groot se contenta d'un bref haussement d'épaule, jamais vraiment décidé à montrer le moindre enthousiasme, mais au fond, il suffisait seulement de le regarder manger coupelle après coupelle pour se dire qu'il n'en pensait pas moins : Ouais, ces glaces étaient une tuerie !

Mais pour le moment, parlons « physique ».
Et plus précisément, « pourquoi fallait-il s'intéresser à ce genre de chose ? »

Groot resta la bouche pleine et les oreilles grandes ouvertes, même s'il donnait plus l'impression d'être plus intéressé par le choix de sa prochaine glace à passer dans son gosier, plutôt que d'écouter la réponse de Peter :

Faire les choses sans le savoir parce qu'on nous y oblige ? Cela méritait un minimum de réflexion. Groot n'avait pourtant personne qui l'obligeait à faire quoi que ce soit. Comment pouvait-il l'expliquer ; c'était un peu comme suivre « quelque chose »...quoi de plus difficile de trouver un moyen d'éclaircir ce genre de ressentit. En attendant, il ne pouvait qu'appuyer les paroles de Peter concernant le collège : « Ennuyant » ? Et comment... c'était pire ! Et puis la physique, impossible pour Groot d'en retenir quoi que ce soit. Il doutait vraiment qu'il puisse s'y intéresser un jour, même dans un lycée.

- Utile dans la vie de tous les jours ? Il reprit, avalant une bouchée de crème glacée. Je crois que je m'en sors assez bien, sans.

En quoi la physique pouvait être indispensable dans une vie de tous les jours : Groot n'avait pas l'impression qu'il était nécessaire de connaître tout ça pour pouvoir passer une bonne journée : la preuve aujourd'hui ! Il se retrouvait là ; servi ; à manger des glaces sans se poser des tas de questions...et surtout sans avoir besoin de « physique ». Cependant, Peter attira toute l'attention de Groot en un seul mot, le seul qui – sans doute ! - causait réellement à l'adolescent.

- Sp-Space Invaders ! Hey ! Ouais, j'connais ! Dit-il, offrant une mine des plus radieuse à l'écoute de ce simple nom. Ah ce jeu ! Il l'avait complètement massacré à la salle d'Arcade : des heures et des heures de jeu pour enfin franchir la première place du classement : une véritable fierté pour Groot qui à chaque fois qu'il parvenait à la première place d'une borne de jeu, se retrouvait avec une drôle d'envie de vouloir tout conquérir et d'écraser un à un chaque joueur ! Rien que d'y penser, il pouvait ressentir quelques frissons.

- Attends...qu'est-ce que tu dis ?! Reprit Groot, sortant soudainement de ses pensées. Construire un vaisseau ? Avec... « ça » ? Dit-il, désignant le cahier de note que Peter avait de nouveau ranger quelques minutes plus tôt. Soudain, quelque chose venait subitement de germer dans l'esprit de Groot dont la bouche resta entrouverte, laissant presque un fin de filet de crème glacée s'en écouler. Il reporta un regard plus intéressé sur le cahier de Peter : détenait-il les plans d'un vaisseau à l'intérieur ? Ou quelque chose d'encore plus...plus...

- Ah ouais...des promotions, c'est cool... Il reprit, ne prenant pas vraiment conscience de cet avantage. Groot en était encore à ce que pouvait permettre la « physique », tout du moins, il y avait enfin quelque chose dans cette vie qui se rattachait à ce qu'il avait toujours connu. Cependant, quelque chose semblait lui poser comme un « problème ».

- Tu dis « un jour »...mais c'est déjà possible tout ça...j'ai vécu dans un vaisseau et je sais même piloter...enfin, presque ! Mais, revenons à cette histoire de vaisseau qu'on pourrait construire... Dit-il, vidant une autre coupelle de crème glacée. Tu as les plans ? Il lui demanda, de son air le plus sérieux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty
MessageSujet: Re: Never trust an atom, they make up everything. — Groot. Never trust an atom, they make up everything. —  Groot. Empty

Revenir en haut Aller en bas
Never trust an atom, they make up everything. — Groot.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Soothing, I'll make you feel pure. Trust me, you can be sur ♠ Mateo
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» [D1] I know you, I trust you [PV Silayan]
» Première leçon à donner [Mike Natoli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Virtualcreed :: Main Street :: The Ice Cream Company-
Sauter vers: